Comment savoir si un vin est sans sulfites ?
Comment savoir si un vin est sans sulfites ?

Comment savoir si un vin est sans sulfites ?

Quel vin contient le moins de sulfite ?

Le vin biologique sans sulfites ajoutés est la nouvelle réalité du monde du vin. Découvrez ce qu’est le vin biologique sans sulfites ajoutés et pourquoi il est si important.

Sulfites : ce qu’ils sont et pourquoi ils sont dangereux

Les sulfites sont des additifs chimiques utilisés dans le monde du vin, avec un certain nombre de fonctions. Tout d’abord, ils constituent un conservateur qui ralentit la croissance des bactéries dans le vin. Ensuite, les sulfites ont tendance à ralentir l’oxydation résultant du contact avec l’oxygène et agissent donc comme un antioxydant. La fonction bénéfique des sulfites est évidente, alors pourquoi sont-ils nocifs ? En réalité, il s’agit d’évaluer les bonnes quantités : comme dans tous les domaines, l’excès comporte de graves risques. Les principaux symptômes sont des « maux de tête » et un estomac lourd. Chez les asthmatiques, le contact entre les sulfites et l’acide gastrique crée du dioxyde de soufre, ce qui peut entraîner des brancospasmes. Enfin, des réactions allergiques peuvent survenir. Si vous voulez en savoir plus sur le vin alors cliquez sur cet article !

vin-bio-sans-sulfites

Vin sans sulfites ajoutés : comment réduire l’indice de soufre ?

Comme expliqué ci-dessus, les sulfites ont pour mission de lutter contre les bactéries et les micro-organismes nuisibles au vin. Par conséquent, plus un vin est sain avant la vinification, moins il faudra ajouter de sulfites. Il faut ajouter que si la matière première est de haute qualité, moins de sulfites seront nécessaires. Dans le cas contraire, pour couvrir les écarts de qualité, il sera presque obligatoire de recourir à une dose plus élevée de sulfites, clairement nocifs pour la santé et l’écosystème lui-même. Le message ne doit pas être que le dioxyde de soufre est nocif en soi : c’est un additif nécessaire, à petites doses.

Vin biologique : sans sulfites ajoutés ou sans sulfites ?

vin-bio-sans-sulfites

Le travail naturel de la vigne implique l’utilisation résiduelle de sulfites. En fait, le « vrai » vin biologique, certifié et dont les normes de production sont bien définies, utilise de l’anhydride sulfureux. L’objectif du vin biologique est toutefois de limiter la quantité au strict nécessaire : d’où l’expression « vin biologique sans sulfites ajoutés ». Les vins dits sans sulfites (ou sans sulfites) peuvent ne pas être naturels s’ils sont élaborés selon des techniques non brevetées. Dans certains cas, ce n’est qu’après une très longue fermentation spontanée (même pendant plusieurs années) à basse température que l’on peut obtenir des vins sans sulfites. Cependant, cela affecte clairement le prix de vente au consommateur final.