Pourquoi boire du vin rouge ?
Pourquoi boire du vin rouge ?

Pourquoi boire du vin rouge ?

Le vin rouge, avec modération, est excellent

 

Comme toutes les bonnes choses, il faut les consommer avec modération pour préserver plaisir et santé. Le vin rouge est une des boissons avec alcool qui possèdent de grandes vertus et luttent même contre certaines maladies. Ne vous privez pas de sa consommation raisonnable !

Le vin rouge et la science

La consommation d’alcool, et notamment de vin rouge, a le don de cliver les scientifiques et spécialistes de santé. Souvenez-vous de la fameuse citation de Louis Pasteur, « .[…]le vin peut-être à bon droit considéré comme la plus saine, la plus hygiénique des boissons ». Aujourd’hui, l’on considère que la consommation d’alcool, et notamment de vin rouge, représente un danger pour notre santé. Toutefois, s’il est raisonnablement consommé, il serait bénéfique, voire lutterait contre certaines maladies. C’est cette mise au conditionnel qui définit parfaitement la controverse autour du vin rouge au sein de la communauté scientifique.

  • Le « french paradox » : ce concept voit le jour dans les années 1990 et consiste en ce que les Français affichent un taux de maladies cardiovasculaires faible alors qu’ils consomment une grande quantité de graisses animales. Il s’applique également à la consommation de vin rouge ;
  • Le resvératrol : ce polyphénol contenu dans le vin rouge, serait bourré de bienfaits et agirait très efficacement contre les maladies cardiovasculaires ;
  • Les études contradictoires : ces effets positifs sur les artères ont été constatés sur les animaux et pas encore sur les humains, mais une étude de l’OMS démontre un effet préventif à dose modérée. Enfin, à l’inverse, des chercheurs toscans, après 10 ans d’étude, n’ont pas réussi à prouver le lien entre cette molécule et les bienfaits sur la santé.
Découvrir le vin :  Pourquoi boire du vin rouge est bon pour votre santé ?

 

Consommation et modération

Si des études scientifiques plus longues et plus nombreuses seraient nécessaires pour prouver ou infirmer les effets bénéfiques du vin rouge sur notre santé, une chose est certaine, la modération est la seule règle de notre consommation d’alcool. Par ailleurs, en France, on boit de moins en moins, en raison de nombreuses campagnes de prévention, de la modification de notre alimentation en accord avec l’alcool (la consommation de viande rouge est en nette diminution) et du changement de la composition de nos foyers (une personne seule aura tendance à moins boire d’alcool qu’un couple).

  • Modération : 2 verres maximum par jour, pas plus de 10 verres par semaine et 2 jours d’abstinence par semaine ;
  • Consommation : jamais à jeun, toujours au cours des repas, car la digestion facilite l’absorption des polyphénols ;
  • Dangers : ces recommandations ne concernent pas la bière ou les alcools forts, de la même façon que la consommation excessive ou trop rapide d’alcool représente un danger pour notre santé.

 

Effets sur la santé

Toutefois, certaines vertus seraient encore attribuées au vin rouge, à condition de respecter les doses conseillées par les pouvoirs publics en matière de santé publique et te tenir compte de la fiabilité et diversité des études scientifiques menées.

  • Protection du cœur : des polyphénols agiraient sur nos vaisseaux sanguins et limiteraient leur inflammation et ar extension, limiterait le risque cardiovasculaire ;
  • La flore intestinale : là encore, une étude a démontré que boire du vin rouge améliorerait la diversité de notre microbiote, favorisant la métabolisation des aliments ;
  • Diminution du stress : grâce à une enzyme dans la peau du raisin qui annulerait la « réponse cellulaire au stress » ;
  • Les pathologies du vieillissement : le resvératrol contenu dans cette boisson alcoolisée réactiverait la production d’œstrogène, qui nous protège des maladies liées au vieillissement (diabète de type II, ostéoporose ou encore Alzheimer).
Découvrir le vin :  Vin : Lequel choisir pour accompagner un saumon ?